LES LIGNES DU MONDE - géographie & littérature(s)

Les modes de transports en communs dans La Comédie humaine

En diligence

À l’époque, le moyen de transport commun, pour les longues distances, est encore la diligence. Fatigant, Balzac le fait remarquer dans sa correspondance

Ma chère mère, je suis arrivé à bon port, mais horriblement fatigué. L’on demandait les passeports à tous les endroits où il y avait de la gendarmerie. Aujourd’hui, je suis reposé ; cependant, je me sens encore quelques contusions, principalement au bras gauche, il y a certains mouvements qu’il m’est impossible de faire. Mais enfin, je suis ici, bien reposé maintenant ; deux jours ont à peine suffi.

lettre à sa mère, Saché, 10 juin [1832]

Le déplacement en voiture à cheval est fréquent dans les romans de Balzac. Même s’il n’est pas forcément détaillé.

Un cas de voyage de ce type est curieusement utilisé et réutilisé. Dans La Rabouilleuse (où l’on se déplace pas mal entre…

View original post 1 663 mots de plus

Publicités