LES LIGNES DU MONDE - géographie & littérature(s)

La quête de précisions ou le voyage par procuration

Parfois Balzac a voyagé sans noter. Dans l’ensemble, il prend peu de notes -1 carnet/garde-manger connu- Il observe et met dans un coin de sa mémoire, forcément imparfaite la mémoire et oublieuse ; du coup recours aux amis quand se fait sentir le besoin de renseignements plus précis Dans Illusions Perdues il a doit de décrire Angoulême. Il demande alors à son amie, la précieuse Zulma Carraud

Je voudrais savoir le nom de la rue par laquelle vous arriviez sur la place du Mûrier et où était votre ferblantier ; puis le nom de la rue qui longe la place du Mûrier et le Palais de Justice et menait à la première maison de M. Bergès ; puis le nom de la porte qui débouche sur la cathédrale ; puis le nom de la petite rue qui mène au Minage et qui…

View original post 1 873 mots de plus

Advertisements