Je me souviens que le premier roman de Balzac que j’ai lu était Le Colonel Chabert. Je me souviens que c’était en classe de 5ème, et je me souviens ne pas avoir aimé.
 
Je me souviens avoir lu La Peau de chagrin vers 14 ans, et avoir lu ça d’une traite.
 
Je me souviens que ces deux romans étaient les seuls que j’avais lu de cet écrivain au moment d’entrer au musée Balzac.
 
Je me souviens n’avoir retenu de ma première visite au musée Balzac de Saché, vers 25 ans, que le fait que Balzac était diabétique.
 
Je me souviens avoir tenté de lire Le Lys dans la vallée, avant d’être embauché au musée Balzac, mais n’y être pas totalement arrivé.
 
Je me souviens l’avoir relu 3 fois depuis.

Je me souviens que ma sœur faisait des cauchemars en lisant Eugénie Grandet et qu’elle criait « Eugénie, Eugénie » dans son sommeil. 

Je me souviens avoir mis 2 mois pour lire les 2 premiers tiers de La Muse du département et 3 jours à peine pour le 3è tiers.
 
Je me souviens avoir lu Le Père Goriot en urgence pour préparer une visite scolaire.
 

Publicités