NoTeS&PaRSeS


On considère que Balzac, en 1836, avec une histoire intitulée La Vieille fille, est le premier feuilletoniste de l’histoire de la presse.

Dans les années 1830

les journaux se développent,

les caricatures et les feuilletons littéraires avec.

Le jour où je ne pourrai plus faire la parade au bas d’un journal, les entrepreneurs de feuilles publiques me laisseront là, comme une vieille pantoufle qu’on jette au coin de la borne.

J’ai utilisé, pendant un temps, en visite,

cette expressions de la vieille pantoufle délaissée

pour évoquer l’abandon de Mme Hanska-Balzac

par Champfleury,

après leur brève liaison.

Contrairement celles de Sue et de Dumas, l’écriture de Balzac est, dans l’ensemble, peu adaptée au feuilletons qui demandent suspens et vivacité. Chez Balzac il faut passer le premier tiers, voir les deux premiers tiers du romans avant que l’action éclot ; et alors, tout va très vite, on ne lâche plus livre.

View original post 511 mots de plus

Publicités