(cliquez sur le tableau pour l’agrandir)

Voilà quelques contemporains de Balzac.

Des proches, des amantes (Mme de Berny, la mère, amante et critique ; Mme Hanska qu’il courtise 17 ans avant de pouvoir l’épouser en mars 1850 chez elle près de Kiev).

Des écrivains amis (le secrétaire T. Gautier ; V. Hugo, celui avec qui Balzac aurait eu la correspondance la plus suivie ; G. Sand critiquée et admirée ; Baudelaire qu’il ne croise que brièvement au club des hashishins en compagnie de Gautier) ou non (les admirés Scott et Byron, Stendhal à qui il se permet de donner des conseils pour améliorer sa Chartreuse de Parme).

Des artistes (ses sculpteur et peintre D’Angers et Boulanger ; Daumier avec qui il a collaboré pour l’édition Furne de la Comédie Humaine et pour la Physiologie du rentier), ses fréquentations musiciennes (Rossini qui est le compositeur le plus cité dans l’œuvre de Balzac, Liszt et Chopin qu’il croise et apprécie)

Des hommes politiques vénérés (Napoléon) ou non (Louis-Philippe, Balzac écrit quasiment toute son œuvre sous son règne).

Advertisements