En vérité, je crois que c’est le mariage qui l’a tué.

Alfred de Vigny, L. à la Vicomtesse du Plessis Au Maine-Giraud, 15 septembre 1850

Bien sûr, ce n’est pas le mariage qui a tué Balzac !

Balzac a souffert tout au long de sa vie de plusieurs maladies. Il était atteint régulièrement à différents endroits du corps : la tête, le cœur, l’estomac, troubles intestinaux, les poumons, les dents, les yeux, les jambes. Il meurt d’épuisement et d’une combinaison de ces maladies.

(voir la suite…)

Publicités